ASCENSION

Mgr Stanislas JEZ

24 mai 2022

« Mon chéri est ce que tu es sûr que là-bas tu trouveras Jésus ? Et le garçon d’une voix faible : « c’est évident, car là où se trouve Jésus, se trouve le Ciel ».

La Ferté Imbault 2022
A l’hôpital, un garçon de 11 ans est en train de mourir. Autour de son lit toute la famille. A un moment donné commence une discussion entre le garçon et son père qui est incroyant. Voilà l’échange : « mon trésor, n’ai pas peur» dit le père pour le consoler. Tu verras tout va bien finir. Tu pourras aller à l’école et jouer au foot avec tes copains. Le garçon a répondu : » Papa je sais que je vais mourir et de plus je ne veux plus rester ici. Je crois qu’après ma mort, je vais aller au Ciel. Là-bas je verrai Jésus » Ces paroles ont impressionné et même choqué son père incroyant. Les larmes aux yeux il lui a demandé : « Mon chéri est ce que tu es sûr que là-bas tu trouveras Jésus ? Et le garçon d’une voix faible : « c’est évident, car là où se trouve Jésus, se trouve le Ciel ».
Comme ce garçon, nous croyons nous aussi à cette joyeuse vérité que nous fêtons aujourd’hui, l’Ascension de Jésus. Le Christ est parti au Ciel et il attend chacun de nous. L’Ascension c’est le plus grand triomphe de Jésus. Il est parti aux cieux pas seulement en tant que Dieu mais en tant qu’homme. Car en tant que Fils de Dieu il a pris un corps humain et avec ce corps Il a accompli notre salut.
Chaque fois qu’Il a parlé du Ciel Il nous a assuré que dans la maison du Père il y a beaucoup de demeures.
St Paul, l’apôtre des nations ajoute à propos de cette réalité qui nous attend : ‘ni l’œil n’a vu, ni l’oreille n’a entendu, ni le cœur de l’homme ne peut comprendre toutes ces merveilles que Dieu a préparé à tous ceux qu’Il aime »
Et en même temps Jésus nous a fait cette promesse : « Je suis avec vous jusqu’à la fin du monde.
Jusqu’à la fin du monde ! Cette promesse ne s’adresse pas seulement aux apôtres mais à tous ceux qui croiront à cette parole, à chacun de nous. L’ascension, l’entrée dans la gloire inaugure les nouveaux modes de présence du Christ. Lui-même l’avait prédit en plusieurs circonstances.
- Il sera présent dans la parole de ses apôtres « qui vous écoute m’écoute : »
- Il sera présent dans toute assemblée en prière : » lorsque deux ou trois seront réunis en mon nom, je serai au milieu d’eux ! »
- Il sera présent dans la personne des pauvres et des malades : » Tout ce que vous ferez au plus petit d’entre mes frères, c’est à moi que vous le ferez : »
- Il sera présent dans l’âme en état de grâce : »si quelqu’un m’aime, mon Père et moi nous l’aimerons, nous viendrons à lui et nous établirons en lui notre demeure ! »
- Il sera présent substantiellement avec Son corps, Son sang, Son âme et Sa divinité, sous les espèces ou apparence du pain et du vin dans le sacrement de l’Eucharistie : » Ceci est mon corps, ceci est mon sang ».


C’est donc dans l’écoute de Sa parole, dans la prière en commun, dans les actes charitables, dans notre soumission à la volonté de Dieu, et surtout dans l’Eucharistie que nous pourrons chercher et trouver ce Jésus « qui est monté aux cieux ou Il est assis à la droite de Dieu » comme le proclame notre Credo.
Sommes-nous fidèles à prier en famille ? à faire des aumônes aux pauvres, à penser à cette présence dans notre âme, à nous approcher le plus souvent possible de la sainte Eucharistie (Messe, communion, visite au Saint Sacrement) ?
Face à un tel amour de Jésus, répondons par notre amour, soyons les témoins du Christ vivant et ressuscité
Aujourd’hui nous accueillons un nouveau membre de notre communauté. Par le Baptême au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit, l’Eglise lui ouvre le chemin qui mène chaque baptisé jusqu’à notre patrie, dans la maison du Père. Nous sommes sortis de Dieu et nous allons retourner à Dieu.
C’est par le Baptême qu’a commencé un jour notre amitié avec Dieu. C’est là que nous avons été libérés du péché originel, revêtu du vêtement de la Grâce. C’est enfin ici que plus que le nom donné par nos parents, nous recevons le nom que Dieu nous donne, le nom d’enfant de Dieu. AMEN