PENTECOTE

Mgr Stanislas JEZ

11 juin 2022

Ce n'est pas le souffle de l'Esprit qui manque à la barque-Eglise, ce sont les hommes pour hisser les voiles

JOUR DE LA PENTECOTE
Mes Chers Amis,
Penser au Saint Esprit, c'est Lui dire "viens". Alors Il est l'Envahisseur. Il faut qu'il soit l'Envahisseur car la vie chrétienne c'est l' expérience d'une vie envahie par l'Esprit. Il est sans visage, mais tous ses noms disent qu'Il est invasif: eau, feu, esprit, respiration, vent.
Dés qu'Il vient, Il agit. La Bible est pleine de Lui, mais elle ne parle pas de Lui. Elle dit ce qu'il fait.
A la Pentecôte Il a fait démarrer l'Eglise. Pour constater tout cela nous avons les Actes des Apôtres, mais aussi n'importe quelle vie de saint.
Il pousse tout jusqu'au bout : Il vous fera accéder à la Vérité dans sa plénitude. L'Evangile d'aujourd'hui nous révèle cette puissance de transformation immédiate et totale. A des hommes terrés dans leur peur, Jésus dit:" Je vous envoie" mais Jésus ajoute "Recevez l'Esprit".
Il nous le dit, Il nous Le donne.
Ce n'est pas le souffle de l'Esprit qui manque à la barque-Eglise, ce sont les hommes pour hisser les voiles. Nous pouvons recevoir l'Esprit, cela dépend de la force de notre "viens", le jour de la Pentecôte.
Il faut lire la suite du récit des Actes des Apôtres. Pierre ne mâche pas ses mots. Celui qui, quelques cinquante jours auparavant, avait renié Jésus, le voilà qui proclame bien haut et fort: "Ce Christ que vous avez fait mourir, en le clouant sur une croix, par les mains des impies, Dieu l'a ressuscité, et, tous ici nous en sommes les témoins."
C'est cela la Pentecôte: ce branlebas, ce chambardement général: Dieu a ressuscité Son Fils et Il a répandu Son Esprit sur le monde. C'est cela qu'il faut se mettre dans la tête, en face de quoi il faut se situer.
Et cet Esprit est terriblement dérangeant, déconcertant et insaisissable: comme le vent.
Il peut être vent violent ou doux, zéphyr, brise ou bise puissante. Il est ce feu qui dynamise et fait décoller en ce jour de Pentecôte, la fusée-Eglise, mais Il est aussi rosée et douce fraîcheur au fond des cœurs.
Mes Chers Amis,
L’Eglise a besoin de son éternelle Pentecôte . Elle a besoin de Foi dans son coeur, de paroles dans sa bouche, de prophéties dans son regard." C'est de l’Esprit Saint que l'Eglise a besoin aujourd'hui", vient de dire le Pape.
Pourquoi demandons-nous si peu l’Esprit ?
Par peur des mondes étranges, de l'illumination des charismes? Ou, plutôt, par peur des engagements? Si je dis "viens" où m'emmèneras tu ?
Peut être devant des tribunaux! C'est dans l'Evangile: "Quand on vous livrera aux tribunaux, ne vous inquiétez pas de savoir comment parler, c'est l'Esprit qui parlera en vous".
Dire "viens" à l'Esprit peut conduire loin.
Depuis les premiers martyrs, jusqu'aux persécutés d'aujourd'hui!
Ta maladie, c'est le Christ, et il n'y a pas de remède. Tu ne pourras jamais en guérir.....
"Mon oncle Karim sort un revolver et le tend vers ma poitrine. Je retiens mon souffle. Derrière lui, quatre de mes frères me défient du regard. Nous sommes seuls dans cette vallée désertique. Même à cet instant, je n'y crois pas. Non! Je ne veux pas croire que les membres de ma propre famille, y compris cet oncle à qui j'ai rendu service par le passé, puissent avoir réellement l'intention de me tuer.
Un simple petit "oui" de ma part, et je retrouve, maison, voiture, revenus.
Je ne m'appelle plus Mohamed, mais Joseph. Je suis devenu chrétien, ma vie et celle de ma famille a changé.
Pour eux, je suis un apostat. Tu connais notre loi, tu sais qu'il y a une fatwa contre toi. Cette fatwa commande de te tuer si tu ne redeviens pas (un bon) musulman."
Ses frères lui tirent dessus, grièvement blessé, il s'effondre.
Aujourd'hui il vit avec sa famille en France. Une fatwa est toujours prononcée contre lui, mais il témoigne du Christ avec sa famille. Il a changé de nom. Il encourage les autres à témoigner de leur foi en Jésus Christ et parler de Lui aux musulmans.
Tout cela est dans le livre "le Prix à payer" que je vous encourage à lire.
Qui peut prévoir ce que sera notre demain? Il n'y a pas deux Evangiles, il n'y a pas deux Esprits. La seule vraie dévotion au Saint Esprit, c'est de Lui dire "viens" non pour un paisible rendez-vous avec lui, ce n'est pas Son genre, mais pour faire le pas d'amour et de courage que la vie est en train de nous demander.
Aujourd'hui, c'est l'anniversaire de la naissance de l'Eglise de Jésus Christ, née du souffle de l'Esprit, un certain jour de Pentecôte, En ce jour où , à la suite de nos ancêtres, 139, nous sommes en pèlerinage dans cette collégiale marquée par l'histoire.
Bon anniversaire à toi mon Eglise, Eglise du Christ, qui m'a transmis, le plus fidèlement possible, par delà les années, pas seulement l'enseignement merveilleux de Jésus, mais le plus grand trésor: Jésus Lui-même, mon chemin, ma vérité, ma vie.
Bon anniversaire à toi ma mère, mon Eglise, épouse du Christ, qui me nourrie de Sa parole et de Son corps eucharistique.
Bon anniversaire à toi mon Eglise-Esprit que Jésus avait promis en donnant le départ d'une grande épopée, le bing bang originel, à quelques pauvres bougres apeurés. Il aura donné l'impulsion pour démarrer cette formidable entreprise qui compte dans ses rangs plusieurs milliards d'individus.
Toi mon Eglise, vieille dame de deux millénaires, portant bien sûr, c'est bien naturel, quelques rides et quelques traces de boue sur tes vêtements et pourtant toujours capable de renouveau, toujours jeune quand tu te laisse porter par le souffle de l'Esprit, de Celui qui ne vieillit jamais, puisqu'Il possède l'éternelle jeunesse de Dieu. Toi mon Eglise, si souvent critiquées aujourd'hui et parfois critiquables... persécutée, Comme nous aimerions être les témoins d'une nouvelle Pentecôte!