LA COMMUNION DES SAINTS

CONFERENCE TOUSSAINT 2021

La Communion des saints, qu’est-ce que c’est ?
Dans le credo, nous disons croire à la « Communion des Saints » C’est-à-dire à une sorte de solidarité entre les morts et les vivants.
C’est un dogme de l’Eglise, que nous célébrons tout particulièrement le jour de la Toussaint.
6 versets de la Bible sur la communion des saints (versets les plus pertinents)
Psaume 133,1 -Cantique de David Voici qu’il et agréable, qu’il est doux pour des frères de demeurer ensemble !
Luc 22,32 Mais j’ai prié pour toi, afin que ta foi ne défaille point, et toi, quand tu seras converti, affermis tes frères !
1 Thessaloniciens 5,11
C’est pourquoi, exhortez-vous réciproquement et édifiez vous les uns les autres, comme en réalité vous le faites!
1. Thessaloniciens 4,18
Consolez vous donc les uns les autres par ces paroles
Jean 17,21
Afin que tous soient un, comme toi Père tu es en moi et comme je suis en toi, afin queux aussi soient un en nous, pour que le monde croie que tu m’as envoyé !
Jacques 5,16
Confessez donc vos péchés les uns aux autres et priez les uns pour les autres, afin que vous soyez guéris.
La prière fervente du juste a une grande efficacité. Comme le dit le catéchisme, la communion des saints est précisément l’Eglise ! Cette communion a deux significations étroitement liées : d’une part la communion dans les choses saintes, la participation au mêmes biens spirituels et d’autre part, la communion entre personnes saintes (cath ; 948)
1) La communion des biens spirituels
Dans les actes des Apôtres, il est dit que les disciples « se consacraient à l’enseignement des apôtres et à la communion fraternelle, à la fraction du pain et aux prières »
Quelle est cette communion qui est encore vécue dans l’Eglise aujourd’hui ?
Tout d’abord, c’est la communion dans la Foi professée, un trésor de vie qui s’enrichit lorsqu’il est partagé.
Deuxièmement, c’est la communion des sacrements qui permet l’union avec Dieu.
En fait l’un des sacrements, l’Eucharistie est également appelé communion, car c’est en elle que se réalise la plus grande union avec Dieu qui puisse exister sur terre . (cf Sr Faustine).
Enfin, cette communion est une communion de charité : « Aucun de nous ne vit pour lui-même, de même que personne ne meurt pour lui-même (Rm.14.7).
Le moindre des actes de charité d’un chrétien a des répercussions au bénéfice de tous, dans cette solidarité entre tous les hommes vivants ou morts.
Tout péché unit également à cette communion (cath ; 949-953)
2) La communion entre l’Eglise du Ciel et l’Eglise de la terre !!!
L’Eglise est composée des disciples du Seigneur. Certains sont en pèlerinage sur terre, d’autres déjà décédés, se purifient au purgatoire, d’autres encore contemplent déjà Dieu, parce qu’ils jouissent du paradis !
Mais comment se réalise cette union entre les différents membres de l’Eglise,
D’une part, nous pouvons toujours prier Dieu pour les personnes qui nous accompagnent dans notre voyage vers le Ciel.
Cette prière d’intercession exprime aussi la charité, l’amour fraternel entre les chrétiens.
Les personnes qui sont au ciel ne cessent d’intercéder pour nous, auprès du Père !
Leur sollicitude fraternelle nous aide beaucoup dans notre faiblesse. De plus, leur exemple nous aide à fixer nos yeux sur le but, la vie éternelle en communion avec le Christ.
D’autre part, l’Eglise pélerine se souvient des défunts et offre des suffrages pour eux ; afin qu’ils soient libérés de leurs péchés et qu’ils aillent le plus tôt possible au bonheur du ciel !
Notre prière pour eu peut non seulement les aider, mais aussi rendre leur intercession efficace en notre faveur.
Dans la Sainte Messe, nous sommes en communion avec nos frères et sœurs « dipersés dans le monde entier » (III prière eucharistique) et aussi avec les glorifiés du ciel et ceux qui se purifient pour voir en eux le visage de Dieu (Cath. 957-959 1354 1370-71).
Au cours de l’Eucharistie nous prions la Miséricorde de Dieu pour les défunts par un rappel simple mais significatif.
Nous prions pour qu’ils soient ave Lui au paradis, dans l’espoir qu’un jour, nous aussi, nous les rejoindront dans ce mystère d’amour. Nous ne le comprenons pas tout à fait mais nous savons que c’est vrai parce que Jésus nous l’a promis.
Ce rappel de la prière pour les morts rejoint celui de la prière pour les vivants qui, avec nous, affrontent chaque jour les difficultés de la vie.
« Vivants et morts, nous sommes tous en communion, dans la communauté de ceux qui ont reçu le baptême, qui ont été nourris par le Corps du Christ et font partie de la grande famille de Dieu 3(Pape François, audience du 30.11.2016 ».
Tous les chrétiens, par la communion des saints, reçoivent les grâces de chaque Messe, qu’elle soit célébrée devant des milliers de personnes ou seulement devant un enfant de chœur distrait.
Dans tous les cas, la terre et le ciel s’unissent pur entonner avec les anges du Seigneur :
Sanctus, Sanctus, Sanctus
Quand le Christ passe.